Les romans

Les romans
Le chant envoûtant des clarines De Lyon à Granier Double trouble

Chute libre

Personnages majeurs

Cornélia Sanden

Cornélia Sanden est une femme resplendissante à la beauté rare. Pleine de vie, par ailleurs folle amoureuse de Stan, elle est cependant incapable de maîtriser ses pulsions : c’est une véritable mangeuse d’hommes. Elle assouvit ses désirs auprès de rencontres fortuites et toujours très brèves. Elle a vingt-huit ans au commencement du roman.

Stanislas Perkovic (Stan dans l’histoire)

Stan est un séducteur qui s’ignore ; il fait facilement craquer son environnement féminin par sa discrétion, sa sobriété et sa gentillesse. D’origine polonaise, orphelin de père dès l’âge de dix ans, il a noyé sa jeunesse et son adolescence dans le travail : c’est un bosseur dans l’âme. À trente-six ans, sa vie a principalement été consacrée à son évolution de carrière. Patron d’un service Export dans une grande société lyonnaise, il voyage beaucoup. Son port d’attache depuis trois ans, c’est Cornélia ; il l’aime passionnément ! Cet amour, il le lui témoigne en la couvrant de cadeaux.

Alexandra Sanden

Le blond nordique et apaisant d’Alexandra tranche avec le roux flamboyant et ravageur de sa sœur Cornélia de deux ans son ainée. Complices dans l’enfance et dans l’adolescence comme dans leur début de vie d’adulte, elles ne partagent cependant pas les mêmes valeurs. Tout est en contraste entre Cornélia et Alexandra, cette dernière rêvant d’un amour exclusif et éternel. Elle aime Stan en secret…

Alex Restoutet

Proche de la cinquantaine, Alex Restoutet porte vingt-cinq années de carrière de flic derrière lui. Tout autant absorbé que malmené par des missions qui n’ont cessé de se succéder à un rythme presque frénétique, sa vie personnelle ne se résume qu’à un mariage éphémère et stérile. Commissaire de son état, par ailleurs play-boy sur le retour, il s’est maintes fois laissé emporter par le charme féminin.

Un seul grand regret le taraude en permanence : celui de n’avoir pas eu d’enfant. La vie n’a malheureusement pas exhaussé ce doux rêve.

Mario Gaspardi

Jeune Lieutenant sorti frais émoulu de l’école de police, il est le fils spirituel, le protégé d’Alex Restoutet qui reporte sur lui l’affection du père qu’il n’a jamais été. Second d’Alex, il est parmi les premiers sur la scène du crime, et l’un des acteurs majeurs de Chute libre. Fils d’émigrés venus du sud de l’Italie, il a grandi au sein de traditions fortes, en particulier sous le joug d’une mère possessive. Sa psychologie est trouble.

Pauline Bastien

Pauline est une rencontre fortuite de Stan. Jeune femme pleine d’énergie et de projets, elle joue dans une troupe de théâtre qui prépare, à Toulouse, une création consacrée à la vie de Che Guevara. Elle espère beaucoup de la part de Stan qui la fait véritablement craquer.

Amélia

Nounou de Stan dans ses tendres années, Amélia est restée, malgré ses soixante-dix ans bien entamés, le point de repère immuable dans la vie de Stan, même si ce dernier ne lui rend visite que de manière très sporadique. Leur lien demeure puissant.

Eléonore

Septuagénaire au dynamisme débordant, Eléonore n’a qu’un rôle mineur dans Chute libre. Elle constitue cependant le point d’articulation du roman. Sans elle, tout un pan de l’histoire n’aurait pu avoir lieu ! Elle agit comme une sorte de Pygmalion de Stan.

François Rovalet

A la tête d’un domaine agricole conséquent à Lafrançaise, François est devenu un célibataire endurci. Veuf depuis des années, il n’a jamais cherché à refaire sa vie ; son amour pour Hélène, sa femme défunte, a conservé toute sa fraîcheur. Quinquagénaire en pleine force de l’âge, il n’a cependant donné à sa vie qu’un seul sens : celui de la gestion de son domaine et des années qui passent. Il est père de de deux enfants : Marie-Christine et Sébastien. Il joue un rôle important dans la résurrection de Stan.

Marie-Chrisine Rovalet (Pure dans l’histoire)

D’une beauté instinctive et naturelle, quelque peu sauvageonne, Marie-Christine révèle dans son caractère toute la nature au sein de laquelle elle a été élevée. D’un abord simple, elle possède toutefois un charisme exceptionnel dont elle-même ne se doute pas. Sa rencontre avec Stan va les ébranler autant l’un que l’autre, mais engendrera une relation pour le moins complexe. Marie-Christine a vingt-trois ans au commencement de Chute libre.

Marc Esteban

Pourvu d’une intelligence brillante et supérieure, issu d’une famille ancrée dans la bourgeoisie bordelaise, Marc est un enfant gâté. Depuis son enfance dorée jusque dans sa jeune vie d’adulte (il a vingt-neuf ans au début du roman), tout lui réussit, en particulier sa carrière de chercheur en agronomie. Deux aspects de son existence viennent cependant ternir cet environnement idéal : la relation avec son père, Georges Esteban, conflictuelle depuis son adolescence, et celle qui le lie à Marie-Christine Rovalet, fondée sur un amour passionnel mais révélé trop tard.

Hans Hoëgel

Hans Hoëgel baigne dans le milieu des affaires depuis ses plus jeunes années. Sans aucune formation ni diplôme, il s’est fait à la force des bras. Sa réussite et son aura sont telles qu’à quarante-huit ans il est devenu l’homme incontournable, une sorte d’éminence grise sollicitée par les plus grands groupes européens voire mondiaux. Il vit au sein d’une somptueuse villa, dans le Tyrol suisse. Il apporte à Marc une aide précieuse dans le développement commercial de sa découverte.

Erich Übner

A la tête de L’Heiden Chem, puissant groupe international d’agrochimie, Erich Übner est un autocrate implacable : il gère ses affaires d’une main de fer ! Mauvais mentor de Marc, il s’appuie, pour toutes ses actions, sur son homme de main corvéable à loisir : Ernst Schülss.

Les écritures en cours